Pourquoi lire ?

"La plupart des lectures qui nous ont façonnés, nous ne les avons pas faites pour, mais contre. Nous avons lu (et nous lisons) comme on se retranche, comme on refuse, ou comme on s’oppose. Si cela nous donne des allures de fuyards, si la réalité désespère de nous atteindre derrière le « charme » de notre lecture, nous sommes des fuyards occupés à nous construire, des évadés en train de naître.
Chaque lecture est un acte de résistance. De résistance à quoi ? A toutes les contingences.
Toutes :
- Sociales,
- Professionnelles,
- Psychologiques,
- Affectives,
- Climatiques,
- Familiales,pennac
- Domestiques,
- Grégaires,
- Pathologiques,
- Pécuniaires,
- Idéologiques,
- Culturelles,
- Ou nombrilaires.
Une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même."

Extrait de "Comme un roman" de Daniel PENNAC

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *