Petits plaisirs littéraires #9 : Gauz

Le Samedi 1er décembre à 18 h 00 , nous avons le grand plaisir d'accueillir un écrivain singulier : Gauz.

C'est avec la parution de son premier roman en 2014, « Debout Payé » que nous avons fait sa connaissance. D'abord par France Inter et l'émission d'Augustin Trapenard, toujours à l'affût d'invités multiformes. Nous y avions entendu un auteur parler de ce roman, à la fois drôle et politique sur l'observation par les vigiles des magasins sur les Champs Elysées, des us et coutumes des clients, très différents selon leur âge, leur nationalité, leur pouvoir d'achat, tout en racontant le parcours des africains de l'ouest émigrés à Paris, dont le travail de vigile consiste à rester debout et être payé.

Ce roman édité dans une toute petite maison d'édition, Le Nouvel Attila, nous intriguait.

Quelques jours après, dans un grand festival littéraire à Manosque la rencontre se fit, et nous n'avons pas été déçus !

Intelligence, poésie, drôlerie et réflexion politique, l'auteur était vraiment une personne singulière, à lire et à rencontrer.

Alors quand "le tout petit éditeur" qui n'est autre que Benoit Virot, nous a appris que le 2ème roman était en écriture, nous étions très impatients. Et pourtant c'est la patience que nous avons appris. Mais cela valait le coup d'attendre. Car si le roman est plus dense que le 1er,  « Camarade Papa » ne déçoit pas. Il nous donne à voir une histoire de la colonisation comme on ne s'y attendait pas.

A travers deux personnages principaux et donc deux manières de raconter, nous suivons une grande fresque entre Amsterdam et une terre qui devient la Côte d'Ivoire.

Vous en dire plus n'est pas nécessaire tant il est important d'entendre et de lire Gauz. Mais si vous êtes très impatients d'en savoir plus, vous pouvez lire cet article de Télérama ou bien voir Gauz parler de son roman dans une vidéo tournée par la librairie Mollat.

La rencontre sera menée par Marie Cosnay.

L'entrée est toujours libre mais il est préférable de se manifester au préalable pour que nous puissions vous accueillir au mieux. Vous pouvez nous contacter sur cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *