Archives de l'auteur : Cathy

Nicole a réussi et cela n'a pas été facile - face à un papa taiseux - d'obtenir le récit de son passé. A l'âge de 10 ans il a fui sa maison, son village, son pays lors de la guerre civile espagnole. En France, la famille de Baldomero a recommencé une autre vie.

 

Nicole a rédigé ce livre à l'attention de ses enfants et petits-enfants, pour que chacun puisse appréhender toute l'histoire familiale.

Le thème de l'exil est un sujet brûlant. Venez nous rejoindre pour discuter, échanger...

 

Réservation vivement conseillée au 05 59 64 85 14

 

 

 

 

 

La Bibliothèque reste ouverte pendant les vacances. Il vous suffit de prendre RDV et de vous présenter avec un masque pour pénétrer dans nos locaux aux horaires suivants :

  • Les Mardis, Jeudis et Vendredis de 14 h à 18 h
  • Les Mercredis de 10 h à 12 h 30  et de 14 h à 18 h
  • Les Samedis de 9 h à 13 h

La Boîte à Livres est installée dehors tous les jours à partir de 9 h jusqu'à 18 h, le Samedi  jusqu'à 13 h.

 

Le Vendredi 9 Octobre, à 18 h 30, Hélène Dartig présentera son livre "La Déchirance"  (un néologisme entre Déchirure et Souffrance).  Son récit est celui d'une quête identitaire suite à sa naissance sous X. Hélène a enquêté pendant 3 longues années. Ses recherches opiniâtres lui ont permis de rédiger ce témoignage.

Venez échanger, discuter et poser des questions sur ce sujet ô combien délicat et déchirant.

Réservation vivement conseillée au 05 59 64 85 14

 

Le premier Samedi d'Octobre, nous vous proposons une grande vente de livres d'occasion (livres donnés ou retirés des rayonnages) afin d' aider le Centre de Loisirs "Dou Boucaou" à financer de nombreux projets.

Cette vente se déroulera sous chapiteau dans la cour de la Bibliothèque. Un fléchage avec "Entrée" et "Sortie" garantira la sécurité sanitaire de tous. Du gel hydroalcoolique sera disponible, les distances seront à respecter, le port du masque obligatoire.

Nous  vous attendons Très Nombreux !

A partir du Mardi 30 Juin, vous pourrez rentrer dans la Bibliothèque et choisir, vous-même, vos livres et revues. 4 personnes, maximum, pourront être présentes ensemble dans la Bibliothèque. Pendant 15 minutes, les lecteurs choisiront et enregistreront leurs ouvrages.

Pour être accueilli il faudra impérativement :

  1. Prendre Rendez-Vous (il vous suffira de remplir un formulaire très simple et pour ceux qui n'ont pas Internet, de téléphoner au 05 59 64 85 14)
  2. Porter OBLIGATOIREMENT un masque,
  3. Déposer votre poche de livres sur la "Tables des Retours",
  4. Nettoyer vos mains avec du gel mis à votre disposition,
  5. Choisir l'ensemble de vos livres en 10 minutes ou récupérer vos réservations,
  6. Enregistrer vos livres.

il sera impossible de consulter le fonds avec l'ordinateur de la Bibliothèque. De chez vous, via notre Blog https://bibliothequeboucau.fr/  vous pourrez le faire.

Les personnes n'ayant pas de rendez-Vous ou de masque pourront déposer leurs livres dans la "Boîte à Livres".

Les livres en retour seront toujours désinfectés et mis en quarantaine durant 3 jours.

Dans le cadre du Festival « Un Aller-Retour dans le noir » et pour Fêter nos retrouvailles, la Bibliothèque vous propose, cet été, de participer au Prix Polaroïd. Il s’agit de lire une sélection de 6 romans policiers (entre 70 et 90 pages) et d’élire votre coup de cœur pour le 10 Septembre. Les adolescents sont, bien entendu, invités à participer.

Les 6 livres à découvrir : A fond de cale (Dominique Delahaye), Aucune bête (Marin Ledun), Calibre 16 mm (Jean-Bernard Pouy), Cannisses (Marcus Malte), Rose Royal (Nicolas Mathieu), Le Sorcier (Jérémy Bouquin).

3 lots de 6 livres sont disponibles. Vous pourrez les lire selon votre convenance.

Que le meilleur gagne !

Voici le programme (les horaires des animations sont à fin de l'article) :

-          Diffusion de 4 films d’1 minute, qui permettront une (re)découverte « virtuelle » du bois à partir de 4 thèmes : L’histoire du parc à l’Anglaise / Présentation des arbres majestueux / Les Ambiances paysagères / Les « habitants » du bois. Ces films ont été réalisés par le Centre Social Dou Boucaou.

-          Concours photos ouvert à toutes et tous, autour du thème : « Prenons-en de la graine ». Comme chaque année, le grand public est invité à réaliser des photos dans le bois Guilhou (et partout ailleurs) autour du thème imposé. Les photos seront à envoyer, pour le dimanche 7 juin 12 h au plus tard, à l’adresse mail suivante : photos@csdb.fr La remise du 1er prix aura lieu dimanche via la page Facebook du centre social.

 -          Diffusion d’un tutoriel vidéo avec présentation de la « Marguerite », fleur très commune qui pousse spontanément dans nos jardins et nos talus. Le tuto présentera la cueillette des graines jusqu’à la mise en pot (les participant(e)s pourront offrir le pot à leur maman pour la Fête des Mères.

-          Récolte de poèmes, proses ou textes sur le thème : « le confinement, prenons-en de la graine ». Cette période de confinement était exceptionnelle pour l’ensemble d’entre nous, une feuille blanche est ouverte à toute personne qui souhaiterait y laisser sa plume…Un petit montage audio sera réalisé par la suite afin de faire bénéficier, au plus grand nombre, les belles proses qui auront été rédigées. Les poèmes devront être envoyés, pour le dimanche 7 juin 12 h au plus tard à photos@csdb.fr

-        Diffusion d’une vidéo sur Facebook d’un lâcher d’oiseau par l’association Hegalaldia, avec explications et sensibilisations préalables (sous réserve).

-        Traditionnelle Bourse aux Plantes, lors du marché de Boucau le Samedi 06/06 entre 8 h et 12 h (sous réserve d’autorisation communale).

 -        Diffusion d’une vidéo sur Facebook réalisée exceptionnellement pour l’occasion, par la compagnie de danse « Oéba » sur du thème  « Prenons-en de la graine ».

L’espace naturel sensible du Bois Guilhou, propriété du département des Pyrénées-Atlantiques, reste ouvert au public pour toutes celles et ceux qui souhaiteraient s'y balader.

Programme :

Vendredi 5 Juin  : 14 h Tuto semis de graines spécial Fête des Mères, 18 h balade virtuelle dans le Bois Guilhou partie 1,

Samedi 6 Juin : 8 h - 12 h Bourse aux Plantes (marché), 10 h balade virtuelle dans le Bois Guilhou partie 2, 18 h balade virtuelle dans le Bois Guilhou partie 3,

Dimanche 7 juin : 10 h diffusion de la chorégraphie "Prenons-en de la graine" par la compagnie Oéba, 12 h balade virtuelle dans le Bois Guilhou partie 4, 15 h 30 lâcher d'un oiseau par le centre de soins Hegalaldia (vidéo), 17 h 30 diffusion de la photo gagnante du concours 2020 "Prenons-en de la graine".

 

Roland Bierge est peintre et lithographe. Il est né le 26 Août 1922 à Boucau et est mort le 26 Décembre 1991 dans le Gers. Peintre autodidacte, il se rattache à la Nouvelle Ecole de Paris. Sa carrière couronnée de nombreuses expositions collectives ou personnelles sera récompensée d’une douzaine de prix. Le catalogue raisonné de « l’œuvre peint 1936-1991 » est disponible dans votre Bibliothèque.

Très jeune, Roland commence à travailler dans l’entreprise de peinture familiale. Il apprendra auprès de son grand-père décorateur d’églises, spécialiste en faux bois, faux marbres, bien des techniques. Il suit les cours du soir de l’école des Arts Appliqués à Bayonne.

Il travaille seul - influencé par ses lectures - et peint tout d’abord à la manière du Fauvisme. En 1946, Bierge « monte à Paris » et s’installe à Montmartre. Il visite les musées pour étancher sa soif de savoirs. En 1947, la rétrospective Van Gogh au Musée de l’Orangerie est pour lui une révélation. Cette même année, il participe au "Salon des Indépendants". Très souvent il peint des paysages d’Ile-de-France. A cette époque il est engagé à l’atelier de décors de la Comédie-Française en qualité de décorateur.

Sa première exposition se déroule en 1950 à la Galerie la Boétie. Elle sera suivie d’autres en province, au Luxembourg, en Allemagne, à New York… Paysages, portraits, nus et beaucoup de natures mortes, tels sont ses sujets de prédilection. Bierge maîtrise également les techniques du pastel, de la lithographie et du vitrail.

Le travail de construction de ses œuvres par grandes masses équilibrées étant atteint, Bierge s’éloigne du post-cubisme. Il réalise le plafond de l'Opéra Garnier (1964) d’après la maquette de Marc Chagall.

En 1969, il prend peu à peu des libertés par rapport au dessin pour franchir le passage à la non-figuration, révélant ainsi une palette d'une éclatante polychromie.

En Octobre 2011, lors du 64ème Salon d'automne du Cercle des Amis des Arts, les peintures de Roland Bierge sont mises à l'honneur et très appréciées par les Boucalais. Afin d'honorer sa mémoire, une voie de la commune porte le nom de Rue Roland Bierge .