Archives de l'auteur : Cathy

Roland Bierge est peintre et lithographe. Il est né le 26 Août 1922 à Boucau et est mort le 26 Décembre 1991 dans le Gers. Peintre autodidacte, il se rattache à la Nouvelle Ecole de Paris. Sa carrière couronnée de nombreuses expositions collectives ou personnelles sera récompensée d’une douzaine de prix. Le catalogue raisonné de « l’œuvre peint 1936-1991 » est disponible dans votre Bibliothèque.

Très jeune, Roland commence à travailler dans l’entreprise de peinture familiale. Il apprendra auprès de son grand-père décorateur d’églises, spécialiste en faux bois, faux marbres, bien des techniques. Il suit les cours du soir de l’école des Arts Appliqués à Bayonne.

Il travaille seul - influencé par ses lectures - et peint tout d’abord à la manière du Fauvisme. En 1946, Bierge « monte à Paris » et s’installe à Montmartre. Il visite les musées pour étancher sa soif de savoirs. En 1947, la rétrospective Van Gogh au Musée de l’Orangerie est pour lui une révélation. Cette même année, il participe au "Salon des Indépendants". Très souvent il peint des paysages d’Ile-de-France. A cette époque il est engagé à l’atelier de décors de la Comédie-Française en qualité de décorateur.

Sa première exposition se déroule en 1950 à la Galerie la Boétie. Elle sera suivie d’autres en province, au Luxembourg, en Allemagne, à New York… Paysages, portraits, nus et beaucoup de natures mortes, tels sont ses sujets de prédilection. Bierge maîtrise également les techniques du pastel, de la lithographie et du vitrail.

Le travail de construction de ses œuvres par grandes masses équilibrées étant atteint, Bierge s’éloigne du post-cubisme. Il réalise le plafond de l'Opéra Garnier (1964) d’après la maquette de Marc Chagall.

En 1969, il prend peu à peu des libertés par rapport au dessin pour franchir le passage à la non-figuration, révélant ainsi une palette d'une éclatante polychromie.

En Octobre 2011, lors du 64ème Salon d'automne du Cercle des Amis des Arts, les peintures de Roland Bierge sont mises à l'honneur et très appréciées par les Boucalais. Afin d'honorer sa mémoire, une voie de la commune porte le nom de Rue Roland Bierge .

Nous vous informons de l'ouverture exceptionnelle de la Bibliothèque les Mardis 24 et 31 Décembre uniquement le matin de 9 h 00 à 12 h 00.

Le Maire autorisant les agents à quitter leur service à 12 h00 pour préparer Noël et le Nouvel An, la Bibliothèque sera fermée les après-midis des Mardis 24 et 31 Décembre. La Boîte à Livres sera inaccessible.

Une exposition sur Léonard de Vinci vous est proposée dans la salle d’animation de la Bibliothèque. Du Mardi 5 Novembre au Samedi 7 Décembre, cette présentation retracera la vie du peintre-dessinateur très grand observateur ayant des fulgurances prémonitoires comme : la certitude que l’homme volerait un jour, la compréhension du fonctionnement du corps humain, la mise au point de machines pour assécher des marais, donner vie à des automates… aussi, l’invention du glacis pour donner de la transparence à ses tableaux et le sfumato pour y créer une certaine profondeur…

Léonard de Vinci est né en Toscane le 15 Avril 1452. Son père, un notable, détecte très vite sa facilité à dessiner. A l’âge de 14 ans, il entre comme apprenti dans l’atelier de Verrochio. Toute sa vie Léonard notera dans des carnets toutes ses observations, idées, dessins... Ils demeurent à ce jour de précieuses sources d’informations.

Exploitation agricole jusqu’au milieu du XIXème siècle, appelé alors Domaine de Laclau, notre Bois Guilhou se construit petit à petit.

C’est en 1874, que le Domaine Laclau passe aux mains de la famille Guilhou. Elle en fera un lieu de résidence prestigieux. La magnifique demeure familiale sera entièrement détruite par un violent incendie. Fort heureusement, les Guilhou nous lèguent un Bois d’exception composé d’arbres remarquables tels le : Cyprès chauve, Chêne pédonculé, Houx, Bambou, Séquoïa, Orme, Magnolia, Tulipier de Virginie, Cèdre de l’Atlas, Pin maritime, Marronnier, Ginko biloba, Merisier, Châtaignier et Hêtre. Les fougères telle l’Osmonde royale couvrent les sous-bois.

En 1971, la commune de Boucau demande la création d’une zone de préemption pour le Bois Guilhou. Grâce à cette mesure, une étendue de 20 hectares nous offre sa diversité d’arbres, de fleurs et d’animaux.

En 1986, Le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques acquiert le domaine au titre de sa politique des Espaces Naturels Sensibles (E. N. S.), assurant ainsi la préservation de l'enchanteur et élégant parc.

Quelques consignes pour trouver le Bois chaque fois accueillant :

  • Restez sur les sentiers pour ne pas fouler les jeunes plants,
  • Rappelez-vous qu’il est interdit de cueillir ou de détruire les plantes,
  • Observez les règles habituelles d’hygiène et de sécurité,
  • Ne faites pas de bruit pour ne pas déranger les autres visiteurs,
  • Les chemins sont réservés aux promeneurs, les chiens doivent être tenus en laisse.

Il y a eu beaucoup de monde durant le week-end. Beaucoup d'amateurs acheteurs et de curieux se sont déplacés pour rencontrer au choix :

  • Jean Duverdier, a été tout le long du Samedi sollicité par ses fans. Certains en ont profité pour faire dédicacer des ouvrages, à ce jour, collector.
  • Fred Campoy et Mathieu Blanchot créateurs des BD sur « Une vie avec Alexandra David-Néel » ont expliqué l’origine des BD, puis ont dédicacé de nombreux ouvrages à un public conquis.
  • Charlie Pop créatrice de livres et de coloriages pour enfants nous a entraîné dans son univers joyeux et ludique.
  • Damien a dédicacé par le biais de très grands dessins le dernier volume de la série « Soleil froid : l’armée verte ».
  • Gérard Romero a vendu ses BD de science-fiction issues de la série « Razorback Space Trucker »
  • Patrice Lesparre proposé à la vente des agrandissements travaillés à l’encre, des pages issues de ses BD, notamment de la série « Oracle ».

Tout le long de ces 2 journées le COS (Comité des Oeuvres Sociales de Boucau) proposait des boissons, des sandwichs ou des gâteaux.

La Fête de la BD aura lieu les 16 et 17 Mars, pendant ces 2 jours 13 exposants vont proposer à la vente quantité de BD. De plus, 7 auteurs et dessinateurs seront présents : Jean Duverdier, Patrick Goulesque, Fred Campoy, Gérard Romero, Patrice Lesparre, Damien et Pop.

Samedi 16 Mars à 17 h dans le Bar-Foyer de la salle Paul vaillant Couturier ( salle PVC), conférence  ATALAP,  Jean-Yves Roques nous plongera dans "ART et BD, toute une histoire"

En Mairie (hall et salle du Conseil Municipal), du 1er au 28 Mars vous pourrez visiter l'exposition sur les croquis, dessins et planches de travail réalisés par Fred Campoy et Mathieu Blanchot et ainsi comprendre leur processus créatif.

Dimanche 17 Mars à 10 h 30, dans le Bar-Foyer de la salle PVC, Fred Campoy présentera les 3 BD sur "Une vie avec Alexandra David-Néel".

Pour faire sa connaissance, regardez le film suivant, si vous le désirez :

L'exposition "L'aile ou la patte" parle du déplacement des animaux. Elle est prêtée par le Museum d’Histoire Naturelle de la plaine d’Ansot.

Vous pourrez y découvrir comment les animaux se déplacent dans leur(s) milieu(x) de vie : à pattes, avec des ailes, des nageoires, des écailles ...

Depuis le 10 Janvier, des écoliers ont adoré découvrir des animaux connus ou inconnus et ont posé beaucoup de questions. Ils ont également prouvé qu’ils connaissaient les animaux et les aimaient beaucoup.

Le mois de Novembre signifie pour beaucoup d'entre nous la tristesse, la mélancolie, renforcée par des jours plus courts, la Toussaint et la Commémoration du 11 Novembre...

Pour faire face à cette morosité, la Bibliothèque propose le module "trouver l'apaisement par les mots" en compagnie de Luce Buccheit et Pascale Fauveau. Elles ouvriront les échanges en lisant des extraits de leurs ouvrages "Souvenirs sans filet", "Carmina" et "En signe d'elle".

Dans ce cadre, elles vous proposent de venir lire des extraits des textes qui vous ont aidés, épaulés. En effet, nous avons toutes et tous aimé - à tout âge - une berceuse, un journal intime, une chanson, des lettres, un poème, un roman recelant pour chacun d'entre nous, le pouvoir irremplaçable d'exprimer et de calmer des peines - grandes ou petites - des angoisses ou des tourments.

Pour vous procurer leurs ouvrages il ne faudra pas aller très loin puisque leur maison d'édition ELEA BIZI se trouve à Anglet.

Informations pratiques :

  • samedi 17 novembre à 16 heures
  • Bibliothèque André Moine
  • Entrée gratuite