Petits Plaisirs Boucalais #8

C'est avec un immense plaisir que la Saison 3 des Petits Plaisirs Littéraires Boucalais revient !

Au programme, des rencontres littéraires de haut niveau, avec des auteurs attachants, et toujours dans l'envie de faire des liens entres les littératures et les publics qu'ils soient lecteurs ou non. C'est dans cet esprit que le prochain Petit Plaisir Littéraire Boucalais s'inscrit dans le

Jérôme Chantreau
Jérôme Chantreau

cadre du Festival des Langues portés par le Centre Social Dou Boucaou.

Le 20 octobre, nous nous rendrons à la salle de Bal de l'Apollo pour écouter Jérôme Chantreau nous parler de son 2ème roman Les Enfants de ma mère....mais aussi un peu de son premier roman Avant que naisse la forêt.
La première fois que l'on a entendu le nom de Jérôme Chantreau c'était sur France Inter à l'occasion de la parution de son premier roman qui recevait beaucoup de critiques positives. Quelques mois plus tard, nous apprenions par une adhérente des Petits Plaisirs qu'il enseignait dans un collège de Bayonne ..... pourtant il ne fut pas simple de trouver une date. Mais c'est chose faite ! Et le 20 octobre c'est une belle rencontre que nous aurons pour évoquer qui sont ces "enfants de sa mère", au sein d'un festival qui s'adresse aux familles....tout cela est cohérent.

Mais de quoi parle Les Enfants de ma mère ?

"À travers le portrait d'une femme en quête d'elle-même et la musique d'une adolescence tourmentée, Jérôme Chantreau nous invite à passer la porte du 26, rue de Naples et réenchante Paris.
Changer la vie.
Trois mots pour s’inventer un destin. Trois mots que Françoise, fraîchement divorcée, a décidé de faire siens, elle qui, pour la première fois, a voté à gauche le 10 mai 1981.
Au 26, rue de Naples, un appartement ouvert aux quatre vents, Françoise tente de changer la vie – sa vie. Elle métamorphosera surtout celle de ses enfants en les plongeant dans un tourbillon aussi fantasque que brutal. Tandis que son fils Laurent crée un groupe de rock dans les caves parisiennes, Françoise recueille chez elle des gamins du quartier, fracassés par la drogue, les mauvais coups et l'exil. Mais à trop s'occuper des enfants des autres, ne risque-t-elle pas d'en oublier les siens ? Laurent est là qui se tient au bord de l'abîme, hypnotisé par Victor – le plus beau, le plus brillant de la bande."

Dans ce roman où Paris se fait personnage, Jérôme Chantreau nous offre un portrait sans complaisance de la France mitterrandienne, aux accents violents et poétiques."

Samedi 20 octobre 2018 à 18h00 salle de bal - Centre Paul Vaillant-Couturier - Rue René Duvert

Rencontre animée par Maïder Uthurbide. 
La rencontre sera suivie par le verre de l'amitié. 
L'entrée est libre mais la réservation est préférable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *