L’histoire de la création du Bois Guilhou

Exploitation agricole jusqu’au milieu du XIXème siècle, appelé alors Domaine de Laclau, notre Bois Guilhou se construit petit à petit.

C’est en 1874, que le Domaine Laclau passe aux mains de la famille Guilhou. Elle en fera un lieu de résidence prestigieux. La magnifique demeure familiale sera entièrement détruite par un violent incendie. Fort heureusement, les Guilhou nous lèguent un Bois d’exception composé d’arbres remarquables tels le : Cyprès chauve, Chêne pédonculé, Houx, Bambou, Séquoïa, Orme, Magnolia, Tulipier de Virginie, Cèdre de l’Atlas, Pin maritime, Marronnier, Ginko biloba, Merisier, Châtaignier et Hêtre. Les fougères telle l’Osmonde royale couvrent les sous-bois.

En 1971, la commune de Boucau demande la création d’une zone de préemption pour le Bois Guilhou. Grâce à cette mesure, une étendue de 20 hectares nous offre sa diversité d’arbres, de fleurs et d’animaux.

En 1986, Le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques acquiert le domaine au titre de sa politique des Espaces Naturels Sensibles (E. N. S.), assurant ainsi la préservation de l'enchanteur et élégant parc.

Quelques consignes pour trouver le Bois chaque fois accueillant :

  • Restez sur les sentiers pour ne pas fouler les jeunes plants,
  • Rappelez-vous qu’il est interdit de cueillir ou de détruire les plantes,
  • Observez les règles habituelles d’hygiène et de sécurité,
  • Ne faites pas de bruit pour ne pas déranger les autres visiteurs,
  • Les chemins sont réservés aux promeneurs, les chiens doivent être tenus en laisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *