Informations pratiques

Votre enfant aura peut-être la tentation de vous demander de relire 10, 20 fois le même album. Ne vous inquiétez pas, c'est un chemin comme un autre pour accéder au coeur de l'histoire. Un jour, il décidera de s'aventurer sur une autre route.

Si votre enfant se lève dès la 2ème page et part jouer avec un jeu, il est en train de vous écouter. Un petit est parfois tellement plein de vie qu'il ne peut rester en place. Si vous poursuivez votre lecture, vous le verrez revenir avant la fin de l'histoire.

C'est vrai que ce pays regorge de monstres, de sorcières, d'ogres ou de loups. Ils ne sont pas dangereux, bien au contraire ! Plus ils sont méchants et bien entendu vaincus à la fin de l'histoire, plus ils font du bien à votre enfant. Que les brigands soient terrassés, c'est rassurant pour un petit ! En lui lisant des histoires qui font peur, vous l'aidez à vaincre sa peur, vous le protégez.

 

Bien sûr quand vous lui lisez une histoire, il apprendra plein de choses au passage. Surtout résistez à la tentation de le questionner pour savoir ce qu'il a compris ou retenu. Cela ne regarde que lui. Cela reste une lecture plaisir !

 

Ce voyage vous ne pouvez l'accomplir tout en téléphonant ou en travaillant... Bref, le temps de ce voyage vous êtes entièrement disponible pour votre enfant, et ça il adore !

Felicidade A very happy boy.jpg

Le bébés ont autant besoin de communiquer que de manger. Au pays des histoires, ils sont nourris par tellement de mots et d'images, que leur plaisir est garanti !

Au pays des histoires, il y a un début, un milieu et une fin. Votre enfant l'apprendra vite et vous verrez qu'il en a drôlement besoin pour enrichir son langage et pour s'épanouir. C'est un joli cadeau à lui faire !

Bien sûr que oui ! Parce qu'il n'y a pas de bonne méthode. Il y a juste votre méthode.

Pas besoin d'être un brillant acteur pour lire à voix haute une histoire. N'oubliez jamais que ce que votre enfant aime, c'est d'abord votre voix. Et vous allez être étonné par vos propres compétences.

  

Quant à la position, là non plus il n'y a pas de position idéale. Assis ou couché, votre enfant dans vos bras, sur vos genoux ou dans son lit ! Peu importe ! Du moment que vous êtes confortablement installés tous les deux.

Dès que votre bébé est né, c'est possible ! Tous les bébés adorent qu'on leur raconte des histoires. Il sont très doués pour l'écoute.

Même avant de parler, votre enfant aime que vous lui parliez. D'ailleurs, son premier livre, c'est votre visage et votre voix !

 

 

 

 

 

 

 

Même si votre enfant ne comprend pas forcément tout, il comprend quelque chose et il y prend du plaisir. Simplement parce que ce voyage-là, vous le faites juste pour lui, avec lui.

A quelques mois à peine, il sait distinguer les couleurs, reconnaître une image ou des animaux familiers. Bluffant, non ? Il goûte le livre avec la bouche. Ensuite, il utilisera ses yeux et ses oreilles.

Ouvrir un livre à son enfant, c'est comme ouvrir une porte ensemble. On ne sait pas à l'avance ce qui se cache derrière.

Les aventures d'une petite bulle rouge, Iela Mari (l'école des loisirs)Les trois brigands, Tomi Ungerer (l'école des loisirs)Max et les maximonstres, Maurice Sendak (école des loisirs)

Mais c'est certain que des aventures, des rencontres, des émotions et des découvertes nous attendent de l'autre côté.

Cela vous tente ? vous hésitez peut-être ? N'ayez crainte, il y a des lieux pour vous orienter.

Vous pouvez aller dans une librairie au rayon jeunesse, il y aura quelqu'un pour orienter votre choix.

Pensez aussi à la Bibliothèque près de chez vous. Votre enfant va adorer y aller. Vous pouvez lire sur place des histoires. Les Bibliothécaires donnent de très bons conseils et vous pourrez aussi emprunter gratuitement des livres.

 

Petit-Bleu et Petit-Jaune,Léo Lionni (l'école des loisirs)Caca boudin, Stéphanie Blake (L'école des loisirs)Devine combien je t'aime, Sam McBratney (L'école des loisirs)

 

 

 

Qu’est ce qui fait la différence entre une lecture « morte » et une lecture « vivante », autrement dit, qu’est ce qui fait qu’on aime un livre ?

  1. on ne peut pas sauter une seule ligne,
  2. on est bien dedans,
  3. on est happé par le récit,
  4. on y croit,
  5. on est transporté ailleurs,
  6. on a envie d’avancer,
  7. on redoute l’apparition de la dernière page,
  8. on ne l’oubliera pas,
  9. on voudrait déjà le relire,
  10. on est hors du monde,
  11. on l’a lu d’une traite,
  12. on veut l’offrir,
  13. on en parle,
  14. on le dévore,
  15. on le savoure lentement,
  16. on s’y perd,
  17. on découvre quelque chose,
  18. on veut en lire un pareil.

Le bon livre, c’est celui qui nourrit le lecteur au moment où il le lit.

Le livre excellent, c’est celui qui laisse une trace indélébile chez le lecteur, mémoire de l’histoire mais plus encore mémoire de bonheur.

Et pour vous, c’est quoi un bon roman ?

P.-S. Lecture morte et vivante, expression empruntée à M. Roland Barthes.

Un album, c’est un livre d’images qui raconte une histoire, dans lequel il y a forcément un héros, quel qu’il soit.

Ce héros auquel on peut s’identifier en tant que lecteur est un héros qui va agir, qui va faire, qui va tenter, qui va risquer, qui va aboutir à ses fins.

L'album est un objet dans lequel l’enfant va se projeter (projeter ses rêves, projeter ses peurs...), il est en même temps un endroit très sécurisant.

Si l'album a tout bousculé, ce n’est pas un hasard, c’est parce qu’il constitue effectivement une production culturelle dont l'enfant se nourrit pour grandir.

Petit-Bleu et Petit-JauneLes trois brigandsChien bleu