Archives par mois : octobre 2018

Il y a 100 ans, le 11 Novembre 1918,  nous fêtions l'Armistice après 4 années de combats inhumains qui ont tués 2 000 000 de soldats français.

La Commission extra-municipale 2014-2018 a travaillé afin de rendre hommage aux 150 jeunes hommes Boucalais tombés pour la France. Pour clore dignement ce devoir de reconnaissance, nous vous proposons 3 jours de commémorations auxquels vous êtes toutes et tous conviés, invités.

Le vendredi 9 Novembre :

  • A 18 h 30 dans la salle du Conseil Municipal (Mairie) : conférence de Jean-Pierre CAZAUX (historien) sur Boucau dans la Grande Guerre : année 1918. Cette conférence sera enrichie par une exposition sur la vie boucalaise en 1918. Elle sera présentée du 5 au 30 Novembre à la Mairie.

Le Samedi 10 Novembre :

  • A 16 h inauguration des plaques des tous les morts et des oubliés de 1914 à 1918 (porche du cimetière),
  •  A 17 h le Quatuor ARNAGA  donnera, gratuitement, un Concert hommage à Lucien DUROSOIR « poilu » et violoniste pendant la Grande Guerre ; des lettres envoyées à sa mère, les plus significatives, seront lues par son petit-fils (lire par ailleurs)
  •  A 18 h 30 accueil à la Mairie des descendants des Poilus Boucalais

Le Dimanche 11 Novembre :

  • Rendez-vous à 9 h 15 devant la Mairie,
  • 9h30 Cérémonie commémorative de l'Armistice du XI novembre 1918 et hommage aux Morts pour la France. Lecture, au cours de la cérémonie et par des élèves, des noms des 150 Boucalais Morts pour la France (Monument aux Morts).

Le Centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre va également être l’occasion d’écouter un concert-hommage à Lucien Durosoir le samedi 10 novembre à 17 heures à l’Eglise de Boucau.

Lucien Duroisoir est un Poilu. Né en 1878, il fut mobilisé au sein de le Vème division, le 1er soût 1914 à près de 36 ans. Il fit tout d’abord une carrière de violoniste avant de se consacrer à la composition.  Dès 1899, il fit de nombreuses tournées en Europe Centrale, Allemagne, Russie et dans l’Empire Autro-Hongrois. Il fit entendre pour la première fois les œuvres de Camille Saint Saëns, Gabriel Fauré outre rhin, et a contrario fit découvrir en France le concerto de Niels Gade, le concerto pour violon de Richard Strauss… Les critiques étaient élogieuses à son encontre.

La guerre vient mettre un terme à cette brillante carrière. Durant les 5 années que dura le conflit, il fit parti de la Vème division qui participa aux combats de Douaumont, du Chemin des Dames,.. . Le Général Mangin favorisa la formation d’un quatuor autour de Lucien Duroisoir, premier violon ; Henri Lemoine était au second violon, le compositeur André Caplet à l’alto et Maurice Maréchal jouait « le poilu », célèbre violoncelle construit dans une caisse de munitions…, qui porte les signatures des généraux Foch, Pétain, Mangin et Gouraud ! Cet instrument est actuellement conservé à Paris au Musée instrumental de la Cité de la Musique.

Durant cette période, Lucien Durosoir écrivit tous les jours à sa mère. Dans ses lettres, dont des extraits seront lu par son petit-fils au cours du concert, celui qui deviendra par la suite compositeur y décrit les épisodes horribles de la guerre, la vie studieuse du « Quatuor Mangin ». Les lettres jugent aussi la hiérarchie militaire, les conditions de vie quotidienne des Poilus.

Le Quatuor Arnaga présentera différents mouvements et extraits des œuvres musicales de Lucien Durosoir entrecoupés par la lecture des extraits choisis de ces lettres. Le quatuor de Maurice Ravel, lui aussi mobilisé pendant la Grande Guerre sera également joué ce samedi 10 novembre.

Le concert permet de retracer chronologiquement la vie d’un fantassin pendant la Première Guerre Mondiale.

Informations pratiques :

  • Samedi 10 novembre à 17heures
  • Eglise Notre-Dame de Bon Secours
  • Entrée et participation libre

 

Le Samedi 13 Octobre 2018 à 10 h 30, la Bibliothèque de Boucau propose, pour les enfants de 2 à 7 ans, des lectures sur le thème " Ah ! Mon papa ?".

On reste en fonction de la demande de l'enfant. Par exemple, après avoir écouté 2 histoires, l'enfant peut demander à partir. Le parent reste à l'écoute de son enfant.

L'animation est gratuite.

Vous pouvez vous inscrire au 05 59 64 85 14 ou via la page contact

C'est avec un immense plaisir que la Saison 3 des Petits Plaisirs Littéraires Boucalais revient !

Au programme, des rencontres littéraires de haut niveau, avec des auteurs attachants, et toujours dans l'envie de faire des liens entres les littératures et les publics qu'ils soient lecteurs ou non. C'est dans cet esprit que le prochain Petit Plaisir Littéraire Boucalais s'inscrit dans le

Jérôme Chantreau
Jérôme Chantreau

cadre du Festival des Langues portés par le Centre Social Dou Boucaou.

Le 20 octobre, nous nous rendrons à la salle de Bal de l'Apollo pour écouter Jérôme Chantreau nous parler de son 2ème roman Les Enfants de ma mère....mais aussi un peu de son premier roman Avant que naisse la forêt.
La première fois que l'on a entendu le nom de Jérôme Chantreau c'était sur France Inter à l'occasion de la parution de son premier roman qui recevait beaucoup de critiques positives. Quelques mois plus tard, nous apprenions par une adhérente des Petits Plaisirs qu'il enseignait dans un collège de Bayonne ..... pourtant il ne fut pas simple de trouver une date. Mais c'est chose faite ! Et le 20 octobre c'est une belle rencontre que nous aurons pour évoquer qui sont ces "enfants de sa mère", au sein d'un festival qui s'adresse aux familles....tout cela est cohérent.

Mais de quoi parle Les Enfants de ma mère ?

"À travers le portrait d'une femme en quête d'elle-même et la musique d'une adolescence tourmentée, Jérôme Chantreau nous invite à passer la porte du 26, rue de Naples et réenchante Paris.
Changer la vie.
Trois mots pour s’inventer un destin. Trois mots que Françoise, fraîchement divorcée, a décidé de faire siens, elle qui, pour la première fois, a voté à gauche le 10 mai 1981.
Au 26, rue de Naples, un appartement ouvert aux quatre vents, Françoise tente de changer la vie – sa vie. Elle métamorphosera surtout celle de ses enfants en les plongeant dans un tourbillon aussi fantasque que brutal. Tandis que son fils Laurent crée un groupe de rock dans les caves parisiennes, Françoise recueille chez elle des gamins du quartier, fracassés par la drogue, les mauvais coups et l'exil. Mais à trop s'occuper des enfants des autres, ne risque-t-elle pas d'en oublier les siens ? Laurent est là qui se tient au bord de l'abîme, hypnotisé par Victor – le plus beau, le plus brillant de la bande."

Dans ce roman où Paris se fait personnage, Jérôme Chantreau nous offre un portrait sans complaisance de la France mitterrandienne, aux accents violents et poétiques."

Samedi 20 octobre 2018 à 18h00 salle de bal - Centre Paul Vaillant-Couturier - Rue René Duvert

Rencontre animée par Maïder Uthurbide. 
La rencontre sera suivie par le verre de l'amitié. 
L'entrée est libre mais la réservation est préférable.

La Bibliothèque s'est enrichie de nouveaux Mangas :

  • YOKAI WATCH (à partir de 7 ans)

Nathan est un écolier tout à fait ordinaire. Alors qu'il se promène dans la forêt, il découvre Whisper, un Yo-Kai très bavard. Ce drôle de personnage lui offre une Yo-Kai Watch, une montre qui lui permet de révéler la présence des Yo-Kai autour de lui! Nathan va s'en servir pour convaincre les Yo-Kai de devenir ses amis et d'utiliser leurs pouvoirs pour faire le bien. Le voilà embarqué dans une aventure extraordinaire!

  • DRAGON BALL Z (à partir de 11 ans)

Songoku a bien grandi. Il a épousé Chichi  pour lui donner un fils Songohan. Père et fils vivent dans l'harmonie et le bonheur, jusqu'au jour où débarque un extraterrestre du nom de Raditz. Il se présente à  Sangoku comme son frère aîné, et lui demande de le suivre pour l'aider à envahir d'autres planètes. Suite à son refus , il kidnappe Songohan et menace de le tuer…

  • SEVEN DEADLY SINS (à partir de 11 ans)

Il y a 10 ans, un groupe de mercenaires appelé le Seven Deadly Sins s'est rebellé contre les Chevaliers Sacrés, la garde du royaume. Depuis ils ont disparu et personne ne sait ce qu'ils sont devenus. Un beau jour, une mystérieuse jeune fille s'écroule dans la taverne de Meliodas, un garçon enjoué qui parcourt le monde en compagnie de son cochon loquace. Cette jeune fille n'est autre que la princesse Elizabeth qui désire retrouver les Seven Deadly Sins. Très vite, elle va découvrir que Méliodas est un guerrier à la puissance exceptionnelle...